MICHEL PERDRIX

texte Antoine

MC 95 Michel Perdrix Millevaches

Michel Perdrix, est décédé en 1971, après de longues semaines dans le coma, suite à un accident de la circulation.
Il nous a laissé la souvenance d’un motocycliste d’une immense bienveillance, qui n’eut de cesse d’œuvrer pour le Tourisme, en dehors de la FFM.
Alors président du MC 95 (premier des clubs libres dits pirates) situé à Enghien-les-Bains, il a été l’inventeur de la première véritable hivernale française : les Millevaches, au Mont Audouze, en 1969.
Avec des positions non convenues en matière de tourisme moto, assorties d’une activité acharnée, il fut un éclaireur pour tous ceux qui portaient au Motocyclisme une passion inconditionnelle. Par le biais du fanzine du club « Le Motard Déchaîné » ce fut sans relâche qu’il œuvra dans ce but.
Début 1971, il fut invité, par un groupe de Présidents de Clubs non affiliés, pour disserter sur le devenir des concentrations libres, qui avaient tendance à quelquefois tomber dans la pagaille. De cette entrevue naquit la Confrérie des Chevaliers Motocyclistes, qui prônât, et prône encore, l’entraide et l’amitié universelles. Il en a été l’ambassadeur, avec Jean-Marie Debonneville et Christian Blanchot.
Le MC 95 est toujours en activité !