RAMCA

texte Antoine, d'après les documents d'Alain Jaffro

Royal Auto-Moto Club Anderlecht RAMCA

Orchestré par le Royal Auto-Moto Club d’Anderlecht, c’était un melting-pot de concentration-rallye-balade-randonnée-rassemblement-ronde, déclaré étape officielle du Challenge de l’Amitié.
La devise du club était : « Un passé glorieux… Un présent digne de son histoire ! ».
La première édition se déroula en 1972. Les activités, suivant les années, se tinrent à Nivelles, sur le parc Walibi à Wavre, à la Maison des Jeunes de Soignies et étaient toutes chaperonnées par des marques commerciales. Les participants se nommaient « randonneurs motocyclistes ». Nous étions, donc, en plein dans une organisation liée à une fédération nationale.
Pour 5€, tombola strip-tease, médaille, sandwich fourré, boisson, crêpe, potage, café… du classique ! Fermeture des activités à 1h du matin.
Pour un supplément de 2€, il était possible de tourner sur le circuit de Nivelles.
Une deuxième médaille spéciale [ndr : dont je n’ai aucune trace] était remise à celles et ceux qui donnaient leur sang à la Croix Rouge Belge.
En 1977, l'équipe des "grands rouleurs" du RAMC Anderlecht, fut dissoute. Depuis 1970, ce groupe était invaincu dans le Challenge International des Randonneurs.
Malgré tout le RAMCA continua en 1978 et on nota la participation, en individuel, d'un motard ayant effectué le déplacement depuis Oloron-Ste-Marie.
Pour le RAMCA VIII (1979) le nombre de participants dépassa à peine la centaine, à comparer aux 2000 randonneurs des premières éditions.
Une des curiosités de cet événement tenait au nom d’un des organisateurs : Pierre Brel, le meneur des randonneurs qui n’était autre que le grand frère du chanteur Jacques Brel.

médailles