LA GENETOUZE

texte Antoine

C’est dans un petit village, La Genétouze, situé à la limite de la Charente-Maritime et de la Dordogne, qu’un ami du maire, qui se lamentait de le voir seul au coin du feu, eut l’idée de lancer la « Foire aux Célibataires » en 1977. Cette manifestation avait pour but de caser les agriculteurs qui avait du mal à trouver l’âme sœur. Foire immortalisée dans les années suivantes par la chanson des « Binuchards » dont les paroles commençaient par :
- « J’ai lavé mon tracteur, j’ai été chez l’coiffeur, il faut plaire à la Foire aux célibataires. »
Mais alors quel lien avec un rassemblement moto ?
Tout simplement le comité des fêtes organisateur était intéressé par un défilé moto et c’est Étienne Godart aka pioupiou, qui s’y colla, en activant ses différents réseaux motocyclistes de l’époque. Notons que de nombreuses activités étaient animées par Simone Garnier.
La balade, motif de cette concentration, ayant pris du retard, le cortège se décima au fur et à mesure que les bistrots apparaissaient. Donc, une foire avec ses innombrables stands, activités, manèges, buvettes, bals, dégustations ne pouvait que convenir à cette cinquantaine de motards !